Selon une biographie à venir sur le co-fondateur d’Apple, il est dit qu’il allait passer son « dernier souffle » à lutter contre le système d’exploitation de Google mobile « Android » car il le considérait comme un « produit volé ».

La phrase extraite de la biographie est:

« I will spend my last dying breath if I need to, and I will spend every penny of Apple’s $40 billion in the bank, to right this wrong, » Jobs reportedly said. « I’m going to destroy Android, because it’s a stolen product. I’m willing to go thermonuclear war on this. »

Le livre relate aussi une réunion ultérieure entre Steve et l’ancien P.D.G. de Google, Eric Schmidt, dans un café de Palo Alto en Californie. Lors de cette réunion, Jobs a dit qu’il n’était pas intéressé à régler avec Google des problèmes de brevets.

« Je ne veux pas de votre argent. Si vous me proposez cinq milliards de dollars, je n’en veux pas. J’ai beaucoup d’argent. Je veux que vous cessiez d’utiliser nos idées dans Android, c’est tout ce que je veux»