Pour rappel, Sony a décidé de porter plainte contre Geohot et la team Fail0verflow suite à la révélation de quasiment toutes les clés de la Playstation 3 (chose qui permettrait un hack quasi total). En réponse à cela, la cour des Etats-Unis du district nord de Californie a lancé une ordonnance restrictive  qui pour le moment exige de stopper la diffusion des clés et de confier tous les ordinateurs et autres médias ayant servi au dit hack  aux avocats de Sony.

La chose qui nous intéresse dans toute cette histoire est que si Sony gagne le procès, l’affaire pourrait servir de précédent, et ainsi permettre à Apple d’essayer de renverser la décision du tribunal qui avait récemment décidé que le Jailbreak était légal au Etats-Unis.