Malgré la récente passation de « pouvoir » entre Apple et Android concernant les parts du marché mobile, il est intéressant de se pencher plus précisément sur l’utilisation faite au niveau du navigateur mobile.

Et là le résultat est sans appel, Safari tenant toujours la dragée haute à tous ses concurrents:

 

La part de Safari augmente en octobre pour atteindre plus de 60% du marché contre moins 20% pourAndroid.

A noter, le déclin inévitable (!?) des autres navigateurs tels que Opéra Mini et Symbian (Nokia) et autre Microsoft.