Avez-vous déjà vécu ce moment pénible où votre Smartphone glisse de vos mains et se brise en mille morceaux ? Avez-vous déjà ressenti ce désarroi quand votre téléphone portable disparaît en fin de soirée et que vous êtes contraint de quitter les lieux déçu ? Assurer son Smartphone au moment de l’achat est alors indispensable pour avoir l’esprit tranquille.

Avantages d’une assurance Smartphone

En souscrivant à une assurance sfam, vous avez la possibilité d’échanger votre téléphone si vous êtes insatisfait. En cas de problème, la sfam prend en charge les frais de réparation. Sachez que vous pouvez aussi obtenir un remboursement partiel ou total selon la situation. En l’absence d’une assurance, la perte de votre téléphone vous conduira à dépenser une petite fortune pour le remplacer. Aucune autre assurance ne peut vous présenter les garanties proposées par les assurances affinitaires du groupe sfam assurance. Si vous perdez votre Smartphone : quelles seront les conséquences réelles ? Sachant que plusieurs consommateurs achètent un téléphone avec un forfait mobile, les dégâts seront doubles. Non seulement, vous allez devoir continuer à payer l’abonnement, mais vous allez aussi avoir à rembourser les mensualités de votre Smartphone jusqu’à la fin. Dans quel but ? Celui de payer un produit et un service auxquels vous n’avez plus accès. Pour éviter de vous retrouver dans ce type de scénario, pensez à souscrire à un contrat de garanties chez la société française d’assurances. Si vous êtes éligible aux formules de remboursement et d’échange, cette initiative vous sera profitable même si vous allez devoir payer des mensualités supplémentaires pour votre assureur de téléphone.

Assurance en cas de détérioration de votre téléphone

Les Smartphones actuels sont certes beaucoup plus performants que les téléphones portables des années 2000, mais ils sont aussi plus fragiles. Il suffit d’un petit incident pour voir des centaines voire des milliers d’euros s’anéantir devant vos yeux. Sfam partenaire recommande vivement la souscription à une assurance spéciale pour votre téléphone mobile. Néanmoins, toutes les casses ne sont pas couvertes par l’assurance. Seuls les dommages causés par un événement extérieur peuvent être remboursés. De manière plus concrète, si votre téléphone s’écrase dans votre poche arrière, aucun remboursement n’est possible. En revanche, s’il se casse à cause d’une personne qui vous a bousculé au milieu de la foule, il y a des chances que vous puissiez bénéficier d’indemnisations. Ce niveau de couverture a conduit de nombreux arnaqueurs à faire de fausses déclarations. Pour cela, l’assureur doit toujours vérifier les conditions durant lesquelles vous avez perdu ou cassé votre Smartphone. La présence de témoins est généralement requise pour que votre téléphone soit remplacé. Ainsi, pour pouvoir tirer tous les bénéfices de votre contrat d’assurance téléphone, vous devez fournir des preuves et présenter votre déclaration de casse dans les 5 jours qui suivent l’incident. Autrement, réparation et échange vous seront refusés même si les circonstances de la détérioration de votre Smartphone entrent dans les clauses de votre contrat. À savoir : L’assureur couvre les dommages causés à votre téléphone lorsqu’ils altèrent son fonctionnement. La réparation d’une petite égratignure sur l’écran ne sera pas prise en charge !

Assurance en cas de perte de votre téléphone

Les Smartphones sont la cible privilégiée des voleurs. Vu les prix exorbitants que les grandes enseignes de téléphones mobiles affichent, cette tendance n’est pas sans raison. En vous adressant à sfam espace client, vous pouvez obtenir toutes les informations concernant les indemnisations auxquelles vous avez droit. Ces remboursements dépendent, tout comme pour la casse, des circonstances du vol. Néanmoins, en cas d’agression, vous allez devoir présenter à l’espace partenaire sfam une copie de la plainte déposée au commissariat. La présence d’un témoin ne peut que jouer en votre faveur. L’espace client sfam vous accompagne aussi dans vos démarches de remboursement à condition de prouver que votre téléphone était à moins d’un mètre de vous quand on vous a volé.